Kopfzeile

Les alpinistes

Hommage à deux valeureux pionniers, Jouvence Bruchez et Maurice Fellay, qui ont été les premiers à gravir le Grand Combin. Un exploit qui remonte à l'été 1857.

Durant l’été 1857, dans le haut val de Bagnes, un défi est lancé: une somme sera offerte au premier qui posera son pied sur le Grand Combin. A cette époque lointaine, l’alpinisme était encore dans sa phase exploratoire. Deux villageois de Lourtier, à savoir Jouvence Bruchez, âgé de 24 ans, chasseur de chamois, et son oncle Maurice Fellay, décident alors de se lancer à l’assaut de ce géant, dont l’escalade était alors considérée aussi dangereuse qu’impossible.

Le 20 juilllet, après neuf heures d’ascension, le pari est gagné. Les guides bagnards ont atteint l’Aiguille du Croissant (4260 m). Ces deux-là vont répéter leur exploit le 19 août de la même année, mais cette fois en compagnie de l’alpiniste britannique William Matthews.

Les prouesses de ces valeureux pionniers ont fait naître bon nombre de vocations de guides et d’alpinistes qui incarnent l’audace et le savoir-faire.