Kopfzeile

Les freeriders

Géraldine Fasnacht, Estelle Balet, Jean-Yves Michellod...  Les faces vertigineuses et les pentes verticales attirent comme des aimants ces passionnés de glisse extrême. Portraits.

Géraldine Fasnacht (1980)
Sportive de l’extrême, Géraldine Fasnacht est comme aimantée par les versants à pic. Pour elle, aucune pente n’est trop abrupte, aucun sommet trop vertigineux. A ski, en snowboard, en parapente ou en wingsuit, elle défie les verticales et le vide toujours en quête de grands frissons.

Côté carrière, cette Lausannoise devenue Bagnarde d’adoption en s’installant à Médières a plus d’un trophée à son palmarès. En snowboard freeride, outre 23 podiums dans des compétitions régionales, elle totalise 11 victoires internationales. Parmi ces dernières, on notera qu’elle a remporté à trois reprises l’Xtreme de Verbier (en 2002, 2003 et 2009) et ce, avant que la manifestation fasse partie du Freeride World Tour.

Pilote d’ULM et d’avion depuis 2011, elle pratique aussi l’art du base jump en professionnelle et ouvrira bon nombre de nouvelles voies. Mais c’est sans doute en wingsuit, cette drôle de combinaison ailée, que ses exploits se sont faits les plus retentissants. En 2014, la femme oiseau signe une première mondiale en s’élançant du sommet du Cervin. Deux ans plus tard, c’est sur la Pointe Dufour, qui culmine à 4634 mètres dans le massif du Mont-Rose, qu’elle jette son dévolu. Elle y réalise un double défi en effectuant le plus grand saut en wingsuit (300 m de dénivelé) et la descente du plus long couloir des Alpes, le Marinelli, en snowboard.

 

Estelle Balet (1994-2016)
La snowboardeuse Estelle Balet, telle une étoile filante, n’aura brillé au firmament que le temps de sa trop courte vie. La carrière de cette championne résidant à Verbier a en effet été tragiquement abrégée par sa brutale disparition. La jeune sportive de 21 ans a été emportée par une avalanche lors du tournage d'un film alors qu’elle dévalait le couloir du Portalet (dans la région d’Orsières).

Cette même année 2016, Estelle Balet venait tout juste de s’offrir son premier succès à l’Xtrême de Verbier et de remporter ainsi son deuxième titre de championne du monde de freeride. Un an après son entrée en compétition, elle avait déjà décroché une victoire au Junior Freeride Tour en 2012.

 

Jean-Yves Michellod (1976)
Guide de montagne basé à Verbier, Jean-Yves Michellod voit sa vie basculer le 12 mars 2006. Ce jour-là, une avalanche allait briser tout net la trajectoire du freerider bagnard, vainqueur de l’Xtreme de Verbier en 2004. Cette terrible chute dans la pente nord du Mont-Fort allait lui coûter l’usage de ses jambes.

Après de longs mois de rééducation et de travail, ce passionné de glisse, devenu paraplégique, va retrouver le chemin des pentes grâce à un skibob spécialement conçu pour lui. En décembre 2006, dix mois après son accident, Jean-Yves va remporter le Red Bull Hike & Ride en compagnie des frères Falquet.

Autre exploit à son actif : en 2009, il signe la première descente en skibob de la face nord du Mont-Blanc, après plus de 5 heures de marche avec ses béquilles. Il est le premier Européen à pratiquer le handiski freeride à un tel niveau.